2/7 – Révision (overhaul) * ADLER 205-374 / DÜRKOPP-ADLER 205-370

TRANSLATION – ПЕРЕВОД – TRADUCCIÓN – ÜBERSETZUNG – TRADUZIONE – ΜΕΤΆΦΡΑΣΗ – 翻訳 – 译本 …
MSCR blog is originally written in french but its full translation in any language is very easy 🙂
– PC – Personal Computer: button on the left of the page « Translate with Google »
– Smartphone / Tablet: button at the bottom of each page « Translate with Google »

RÉVISION : RECHERCHE DES FREINS AU MOUVEMENT


Une mécanique de machine à coudre séparée de son moteur doit pouvoir s’actionner à la main de façon fluide, sans résistance ni point dur et sans grincement.

C’est aussi le cas pour des machines à triple entraînement, légères ou extra-lourdes.

Pour produire un mouvement doux et fluide et délivrer toutes leurs performances, ces mécaniques doivent être assemblées et réglées parfaitement . Ce principe s’applique encore plus à toutes les mécaniques haut de gamme : montage, réglage et entretien soigneux indispensables.

La recherche des points durs doit être méthodique et exhaustive : toute la mécanique passe au crible.

Premières observations : le système d’origine de lubrification par mèches (wicks) est HS. En compensation, de la graisse a été largement appliquée dans le système de came du volant…

Sur une machine à coudre, la graisse s’utilise avec parcimonie et uniquement aux endroits spécifiés par le constructeur, JAMAIS ailleurs. Ici, elle freine un peu le mouvement mais surtout, elle coupe la capillarité des mèches de huilage.

… et à certains endroits du mécanisme de tête.

Ici, la graisse colmate les trous de lubrification et coupe la capillarité des mèches. Attention, la graisse sert parfois à étouffer les bruits mécaniques et à masquer les jeux d’usure. Sur cette machine, la graisse abondamment beurrée voulait surtout éviter la rénovation longue et coûteuse du système de huilage d’origine.

Première cause de point dur

Démontage des arbres inférieurs de crochet et d’entraînement de griffe pour contrôle. Surprise : la bielle d’entraînement du crochet présente un défaut d’alignement entre arbre supérieur et basculeur à crémaillère de crochet.

Ce défaut est dû à une anomalie de calage de l’axe, peut-être consécutif à l’incident qui s’est produit au niveau du crochet et de la griffe.

Sous le corps de la machine à droite, commande de l’oscillation du crochet par basculeur et crémaillère. Même néttoyée, le mouvement était entravé…

Il reste de toutes façons que les arbres et paliers sont très fortement gommés.
Démontage du système pour reconditionnement, décapage, contrôle et rectification des arbres. Nettoyage du couple pignon-crémaillère chargé de pollution.

Remontage en ligne : pour affiner l’alignement, la tête de bielle a dû être recalée sur l’arbre supérieur (vilebrequin).

Calage de l’axe de basculeur à crémaillère et élimination d’un facteur de point dur, explication :

Démontage, nettoyage et huilage du groupe cinématique, graissage de la crémaillère. Remontage et calage précis : point dur éliminé.
Cyclique de crochet restauré et calé. Aucun point dur ni jeu, aucune trace d’usure, il est comme neuf.

Pratiquement, l’élimination de cette anomalie fait apparaître un nouveau point de freinage cyclique très résistant probablement localisé en tête de machine.
C’est ce que nous allons examiner dans la partie suivante.

Max & Shed,
01/2022


1/7 DÉPANNAGE : DÉBLOCAGE du mouvement

2/7 RÉVISION : Recherche des FREINS au MOUVEMENT

3/7 RÉVISION : MÉCANIQUE DE TÊTE

4/7 RÉVISION : ENTRAÏNEMENT INFÉRIEUR et COMMANDE DE CROCHET

5/7 RÉVISION : SYSTÈME DE LUBRIFICATION

6/7 : SYNCHRONISATION et RÉGLAGE du TRIPLE ENTRAÎNEMENT – DIVERS

7/7 : ÉCHANTILLONNAGE, TESTS et BILAN

Textes et illustrations © Max & Shed Custom Recreation. Tous droits réservés. Reproduction même partielle rigoureusement interdite sauf autorisation écrite des auteurs.
En cas d’utilisation d’extraits des textes ou de reproduction de photos en publication privée ou autorisée, merci de citer les auteur dans la mention « Copyright ou © Max & Shed Custom Recreation ».

Publicité