Pfaff 25-10 C/D MSCR

TRANSLATION – ПЕРЕВОД – TRADUCCIÓN – ÜBERSETZUNG – TRADUZIONE – ΜΕΤΆΦΡΑΣΗ – 翻訳 – 译本 …
MSCR blog is originally written in french but its full translation in any language is very easy 🙂
– PC – Personal Computer: button on the left of the page « Translate with Google »
– Smartphone / Tablet: button at the bottom of each page « Translate with Google »

RETOUR VERS LE FUTUR

Sous la bannière MSCR, nous produisons des machines un peu marginales, de bonnes et belles machines à coudre qui répondent à l’essentiel selon nous : la qualité de la couture, l’accroissement des possibilités et le plaisir de créer.

Pas d’arbre de renvoi mais une bielle (coin à gauche) : un bon vieux crochet navette au cœur de ce canon !

Dans le prolongement de notre recréation MSCR SINGER 45K 5, voici une machine qui remonte aussi à contre-courant par son minimalisme technologique pour répondre à une exigence totalement actuelle.

Volant lourd et grande poulie pour se frotter à la piqûre lourde.

Nous avons intégré son minimalisme technologique dans un programme de polyvalence et de souplesse d’utilisation maximales sans compromis sur l’efficacité.

Sous-classe plutôt rare, chez PFAFF elle signifie aiguilles jusqu’à 160 et coutures assez lourdes. Le levier de longueur de point affiche la marche arrière…


Sa finalité ? Faire de la couture une expérience simple, joyeuse et évidente pour l’apprenti comme pour le maître accompli…

Nous avons composé et préparé cette machine pour qu’elle facilite la tâche et la création, pour qu’elle stimule l’envie de faire et la fantaisie et surtout pour qu’elle fasse ressentir à son utilisateur une certaine forme de liberté, un simple « je peux » quel que soit son niveau de pratique ou de maîtrise.

Comme à chaque fois, la sortie et la présentation d’une nouvelle « recreation » est un joyeux événement.
Mesdames et Messieurs, voici la MSCR PFAFF 25-10 C/D !

Une mécanique simple et robuste tout en galbes. La classe 25 de PFAFF est la formalisation « féminine » de la virile classe 5 d’ADLER. Ces deux nonagénaires allemandes comptent parmi les plus belles machines à coudre jamais créées.

Adler 5, ancêtre de la mythique Adler 205-374 est une grosse machine pour coutures lourdes en sellerie et bagagerie. Simple entraînement à pied accompagnant.
Cette machine et la PFAFF 25-10 ont la particularité de produire un très beau dessin de point.
Illustration ici !

Construite par PFAFF en Allemagne dans l’entre-deux-guerres, cette 25-10 C/D piqueuse canon est initialement conçue pour l’industrie de la chaussure et la bagagerie légère à moyenne.
La PFAFF 28 lui succèdera plus de 20 ans après avec un aspect « modernisé » et le basculement possible de la tête.

Configuration canon, volant lourd largement dimensionné, petit bocal à poix : pas de doute sur sa vocation ! Dans son élégante livrée « Émeraude ».

Son cœur est un crochet non pas rotatif mais oscillant avec bec long. Elle accepte donc la couture à tension assez élevée.

Son crochet navette permet une vitesse de piqûre maxi de 1300 pts/mn. Réaliser des longueurs d’un point perlé est un plaisir.

Ce système « crochet navette » a la particularité d’être un montage clavetté et non pas serré par vis, le risque de décalage du crochet est donc inexistant.

La sous-classe C/D indique qu’elle est conçue pour coudre avec des aiguilles de taille jusqu’à 160 et du fil assez fort.

Un beau point très typé formant des frises décoratives. Échantillonnage de surpiqûres : de haut en bas, lignes 1 et 2 fil Tenax 30/3 aig. tranchante S taille 120, lignes 3, 4, 5, 6 fil Tenax 10/3 aig. tranchante LR taille 160, ligne 7 fil Rasant 25 aig. LR taille 130.

Le fil fort occupe davantage de place sur une canette, mais cette C/D n’oblige pas à un rechargement canette trop fréquent puisqu’elle fonctionne avec un crochet à canette double capacité, tout en s’accommodant d’un crochet à canette standard.

À gauche crochet PFAFF original et canette double capacité, à droite crochet MSCR et canette simple capacité. On remarque que les becs ont été spécialement modifiés pour fonctionner avec les aig. du système 134-35, taille #80 à #160.

Les spécialistes diront que ces crochets PFAFF sont pratiquement introuvables, faisant craindre d’utiliser cette machine professionnellement. À ceci près qu’à partir d’ébauches courantes, nous sommes en mesure de fabriquer un crochet parfaitement opérationnel (celui de droite). Pour être tranquille, cette machine est donc livrée avec 2 crochets et des canettes simple et double capacité.


Cette machine a été adaptée et les crochets modifiés pour pouvoir fonctionner parfaitement avec les aiguilles du système 134-35. Avantages : aiguilles faciles à trouver, choix de types de pointes très étendu, prix raisonnable.


Antérieure à l’invention du triple ou même du double entraînement, cette 25-10 est donc dotée d’un simple entraînement.
Comment ça, une machine « cuir » simple entraînement ? C’est pas possible, ça marche pas, ça ne peut pas marcher !…

DÉMO…

L’entraînement simple par griffe est ici optimisé, sa cinématique à 4 temps est presque rectiligne et non pas curviligne comme sur la plupart des « canons ».
Il est efficace même sous pression de pied faible.

Course rectiligne de la griffe pour une plus grande efficacité d’entraînement et cinématique complexe du doigt releveur pour tirer fort mais progressivement sur le fil (de lin à l’époque), réduisant ainsi le risque de casse.

Cela peut paraître un détail mais la 25-10 présente aussi une cinématique de doigt releveur spéciale sans « coup de fouet » qui lui permet d’imprimer une forte tension au fil supérieur en limitant le risque de casse fréquent avec les fils naturels.

La ligne de couture est un peu plus proche du bord que sur une machine à entraînement complexe. Ici, le pied à rouleaux / sans frottements est monté (prépa MSCR).

En création, pouvoir utiliser sa machine canon comme une piqueuse plate est très appréciable.

Le plateau supérieur est fixé par vissage rapide sans outils. Pour mettre en valeur l’élégance de cette machine, nous avons réalisé une ébénisterie la plus fine possible.

Mais une bonne adaptation ne peut pas se résumer au bricolage d’une planchette : un accouplement précis est nécessaire, donné par une plaque de connexion bien ajustée et un système de blocage du plateau bien stable. Et ajoutez-moi une installation rapide et facile SVP !

Un affleurement et un centrage parfaits garantissent que l’ouvrage ne butera pas, surtout en début de couture. Ici, le pied « molleton » est monté.

Cette machine est compatible avec tous accessoires de couture industriels.

Accessoires livrés avec la machine
de G à D et de H en B :
1- Pied point libre, 2- Pied zip / bord, 3- Pied matelassage, 4- Pied à rouleaux 1 branche, 5- Pied universel
1- Guide de bordage double rabattu (textile), 2- Guide parallèle rabattable, 3- Guide ourleur largeur au choix.

Montage de la tablette et aperçu des guides de couture.


Équipée d’un servomoteur de dernière génération avec positionnement d’aiguille et monté avec une petite poulie de notre fabrication, cette recréation coud facilement et parfaitement un champ très étendu de matières jusqu’à une épaisseur de 9 mm.

MATIÈRES ET ÉCHANTILLONNAGES

Le choix de son système d’aiguille et sa collection de pieds ouvrent à cette 25-10 un vaste domaine d’utilisations.
Les échantillonnages réalisés montrent des possibilités multiples et variées et un point particulièrement esthétique sur tous types de textiles classiques et techniques (enduits, balistiques…), toutes sortes de peaux et cuirs et même des synthétiques et polymères en feuilles et plaques.

Point jusqu’à 5mm avec marche arrière.

Les échantillonnages valident les capacités de la machine :

  • L’épaisseur totale à coudre éventuellement comprimée sous le pied presseur ne doit pas excéder 9 mm.
  • Aiguilles et fils utilisables : aig. #80 fil 60/3 > aig. #160, fil 10/3. Ces derniers sont à réserver à la surpiqûre.
  • Pour les assemblages épais, calibres aiguilles et fils maxi recommandés : aig. #110 avec fil de type ONYX 61 30/3 ou TENAX 20/3.
En haut, cuir 9 mm, aig. #110 perforante type TRI / D (pas de biais), fil ONYX 61 30/3
Au milieu, cuir 7,5 mm, aig. #110 LR (tranchante à biais), fil ONYX 61 30/3
En bas, cuir enduit 4 mm, aig. #130 PCL (tranchante à biais modéré), fil ONYX 51 20/3
  • Longueur de point réelle maxi : 2 pts/cm (5 mm) sur épaisseur de 5 mm.
  • Longueur de point réelle mini : 7 pts/cm (1,4 mm), point de bottier aiguille type P (incision transversale) recommandée pour un point solide.
Les 2 lignes de couture blanche en haut à droite MSCR 45K (Singer) et toutes les autres PFAFF 25-10 MSCR.
De D à G, sur cuir 9 mm : en jaune Onyx 61 30/3, aig. perforante TRI / D #110, en blanc Tenax 30/3 même aiguille.
Sur cuir fin, de D à G Onyx 121 60/3 aiguilles #90 à #110 type PCL 3 lignes (biais moyen), type LR 2 lignes (biais marqué), type S 2 lignes (pas de biais), type K, 2 lignes (pas de biais).
Échantillonnage sur cuir fin avec aiguilles K, S (tranchante longitudinale sans biais), LR (tranchante à biais marqué), PCL (tranchante transversale à biais moyen).

On s’attend logiquement à ce qu’une machine à coudre à entraînement simple « pédale » à coudre la peau molle ou la peau velours…

Les cuirs mous sont délicats à coudre en simple entraînement sauf avec un pied presseur performant. Ici, un pied à rouleau 1 branche (parfait aussi avec le guide de bordage). La couture est irréprochable.
Normalement le daim, la suédine ou l’agneau sont « galère » en simple entraînement. Avec son pied à rouleaux, cette machine tire bien son épingle du jeu, les coutures face lisse et face velours sont d’excellente qualité, les points sont réguliers et présentent un très beau dessin.

En dernier lieu, nous avons fabriqué et installé un mini bocal à silicone pour la couture au fil fort avec des aiguilles les plus fines possibles.
Le passe-fil de barre d’aiguille a été abaissé et la vis classique de pied presseur a été remplacée par une molette pour des installations plus rapides.

Échantillonnage sur 7 mm de cuir dur, aig. #110 type LR, fil ONUX 61 30/3. Un réservoir de siliconage de fil a été installé.
Aiguille #140 type S, fil Onyx 51 20/3. sur 8,5 mm de cuir dur. Limite du syst. 134-35 : le talon de l’aiguille vient emboutir le trou et l’élargir.
On constate aussi que le fil de canette est un peu trop gros. En surpiqûre, une canette de 30/3 irait parfaitement. Réservoir de siliconage de fil installé.
La MSCR 25-10 (Pfaff) est une machine puissante. Assemblage de vitrage souple « Cristal » PVC très épais (2x4mm). On peut observer le nouage parfait du point et la facilité du piquage. Fil Onyx 60/3, aiguille 110 Tri/D. Silicone recommandé !

COUTURES PARTICULIÈRES

En ne dépassant pas l’épaisseur de 8 mm comprimé, molletons ou sandwiches moussés / rembourrés se cousent bien. Ici, pied de matelassage pour molleton très compressible.
Couture d’un jonc au plus près, aiguille #130 type S (incision longitudinale) fil Onyx 51 20/3. Pour résoudre le problème d’irrégularité de longueur de point (visible sur les premiers tests) et dus au cuir gras adhérent, la semelle du pied a été garnie « téflon ».
Le pied branche gauche est bien adapté pour la confection de ganses.
Et aussi pour l’assemblage du passepoil.

COUTURES SPÉCIALES

Le pied simple ou la roulette du simple entraînement offrent une vision beaucoup plus dégagée que les pieds doubles des machines à entraînements multiples.

Pour optimiser la réalisation des coutures courtes et avec de nombreux changements de direction, nous installons un relevage de pied presseur par pédale et nous positionnons cette pédale au pied gauche. De cette manière et parce que nos machines sont servomotorisées avec positionnement d’aiguille, le pied droit peut rester sur la pédale moteur et le pied gauche sur la pédale de relevage. Avec un peu d’habitude cette ergonomie est optimale

Parce qu’il offre une vision dégagée et parce que son pied unique est simple à installer, une simple entraînement facilite vraiment certaines coutures particulières.
Piqûre « en crabe » qui se réalise point par point. Le pied raccourci, le relevage de pied presseur par pédale au pied gauche et le positionnement d’aiguille réglé « arrêt aiguille haute » sont un avantage… même si l’opérateur manque encore un peu de pratique !
Piqûre « en crabe » ou « rentre-dedans » dans une forme concave en relief (peau supérieure absente). Une machine à triple entraînement ou double par pieds alternatifs (walking foot) ne permettent pas cet exercice.
La couture au point libre est un exercice très amusant qui ouvre un champ énorme de points techniques ou décoratifs. La limite ? L’imagination !

Et face à un canon triple entraînement ?…

Il faudrait comparer cette 25-10 C/D à une PFAFF 335 H3 ou H4 C au moins qui permette de coudre du mi-lourd.
La 335 a l’avantage d’un canon nettement plus étroit mais une ligne de couture un poil plus éloignée du bout du canon.

En termes de capacités, une 335 C ou C/D (dont le crochet rotatif limite un peu la tension maximale réellement exploitable) ne piquera pas plus épais que cette 25-10 C/D.

En haut, cuir 9 mm, aig. #110 perforante type Tri/D (pas de biais), fil ONYX 61 30/3
Au milieu, cuir 7,5 mm, aig. #110 LR (tranchante à biais), fil ONYX 61 30/3
En bas, cuir enduit 4 mm, aig. #130 PCL (tranchante à biais modéré), fil ONYX 51 20/3

Cette 25-10 devrait plutôt être comparée à une PFAFF 345. Mais gardons bien à l’esprit que la couture régulière d’épaisseurs de plus de 7 à 8 mm est déjà le domaine d’une piqueuse lourde qui ne sera pas forcément à l’aise dans le travail fin.

Les machines canons à triple entraînement (et même à double entraînement par pieds alternatifs) sont contraignantes, pas vraiment spontanées. Un peu comme un SUV dont les aides et assistances ne suffisent pas à en faire une voiture maniable ou évidente.
Et contrairement aux idées reçues, le triple entraînement ne garantit absolument pas l’absence de marques sur le cuir.

En revanche, il présente une supériorité indiscutable en couture de couches multiples de natures différentes et/ou compressibles. La sellerie auto / nautique en est le domaine de prédilection. De même la confection d’articles rembourrés (pantoufles, combinaisons néoprène, canapés, couvertures).

C’est grâce à son triple entraînement extra-lourd que notre MSCR TSC-441 coud facilement un sandwich cuir matelassage épais sur support contreplaqué bois.


Il est indispensable également pour l’assemblage exigeant de textiles techniques très glissants ou fortement adhérents (tissus caoutchoutés, voiles, ailes, parachutes, airbags et montgolfières).

Aussi facilement, cette extra-lourde spécialement préparée coud de la soie artificielle très glissante sur un cuir lisse. La couture au point court, petite aiguille et fil fin est impeccable. La longueur de point est parfaitement régulière.

Autrement, dans pratiquement tous les cas restants, des solutions simples et satisfaisantes existent pour coudre parfaitement en simple entraînement.

Cet opus MSCR sur base PFAFF 25-10 C/D ne prétend pas rivaliser d’efficacité avec d’autres mécaniques plus complexes et plus spécifiques aussi.
Elle est tout simplement une excellente machine maligne et performante, prête à servir dans beaucoup de métiers et de fabrications.
C’est en plus une machine exceptionnellement belle et charismatique.

Une recréation qui a débuté en janvier 2019. Le pied roulette, très spécifique, a laissé place à une collection de pieds très efficaces.

C’est un thème MSCR devenu habituel, un véritable leit motiv, mais nous avons composé et préparée cette machine comme un couteau suisse * qui, à l’envie de faire ou au savoir-faire, répond par un « pouvoir-faire » et « avec plaisir » !
Comme toutes nos recréations c’est un exemplaire unique qui parle de temps, d’attention et de passion.

Une recreation MSCR c’est de la mécanique, de la conception (optimisation et design), de la fabrication (serrurerie, usinage – ici la plaque de connexion -, ébénisterie, peinture et traitements métaux et bois) et enfin de la mise au point.

Qu’il s’agisse du prétendeur de fil supérieur (ci-contre), du bocal à silicone ou d’une pièce invisible…

Chaque composant de nos recreations a été designé et fabriqué avec le plus grand soin, en surfant sur la vague d’un temps qui fait naître les choses chez nous et les fait bien fonctionner.
Ici, la défonce de la réserve de plaque de connexion dans le plateau supérieur.

Prix : 2250 € net*

* TVA non récupérable (article 293b du cgi)


Shed et Maxime
Mai 2021.

* Voir notre article « Machines à coudre polyvalentes – Machines de création« 

Textes et illustrations © Max & Shed Custom Recreation. Tous droits réservés. Reproduction même partielle rigoureusement interdite sauf autorisation écrite des auteurs.
En cas d’utilisation d’extraits des textes ou de reproduction de photos en publication privée ou autorisée, merci de citer les auteur dans la mention « Copyright ou © Max & Shed Custom Recreation ».

Publicité