SINGER 45K 5 spéciale MSCR

La Singer 45K5 est une piqueuse plate conçue pour tous travaux lourds.

Sébastien recherchait une machine à coudre pour la réalisation artisanale de colliers de vaches en cuir.


Il nous avait contacté lors de la mise en vente de la MSCR 335 H4 mais cette machine que nous avions préparée pour plus de polyvalence n’est pas prévue pour les travaux lourds (plus de 8 mm de cuir dur comme travail régulier).

La fabrication de colliers de vache met en œuvre des épaisseurs de cuir assez dur, pouvant atteindre 15mm d’épaisseur totale. Les colliers sont des fabrications de formes plates. Des empiècements, médaillons  et enchapes sont cousus sur les colliers. Les coutures doivent être solides et résister aux facteurs climatiques de la montagne (dont rayonnement UV), à l’acidité de la sueur des animaux et au lessivage. Les coutures toutes visibles doivent présenter un bel aspect  et sont arrêtées par nouage main.

Une machine lourde ou extra-lourde est nécessaire pour réaliser ce genre de travail avec un crochet navette baril  (ENG: barrel shuttle hook) bien adapté à la couture avec du fil très fort et des tensions importantes.

Crochet navette (navette = mouvement alternatif contrairement au crochet rotatif) baril (le porte-canette a la forme d’un tonneau) . Remarquer la commande de l’entraînement (griffe) très fortement dimensionnée : sur ce point une piqueuse plate est plus robuste qu’une config canon et autorise une longueur de point supérieure.

Par ailleurs, une piqueuse plate est tout à fait adaptée. Nous suggérons à Sébastien de lui monter une Singer 45K5 et particulièrement celle que nous avions reconstruite puisque c’est une très belle base déjà prête et testée.

Chacune de nos « recréations » est une pièces unique exécutée avec le plus grand soin pour offrir à son utilisateur un maximum de joie et de plaisir. Servir le talent et étendre les possibilités de réalisation est un peu notre devise. Ces pièces uniques conçues et reconstruites chez nous en France, nous les signons avec fierté 🙂

La préparation consiste en :

  • Montage de la tête préparée sur plateau bois massif, habillage liège naturel amortissant et anti-rayure (6 mm d’épaisseur) vitrifié, piètement lourd tubes acier à double pédale réglable en hauteur.
Fabrication du plateau en bois massif habillé de liège naturel vitrifié, amortissant et antidérapant. Les plateaux actuels courants (panneaux de particules / « agglo ») ne sont pas assez résistants pour supporter longtemps la lourde 45k5 !
Monter une machine, ce n’est pas seulement poser une tête sur une table avec un moteur en-dessous. C’est en fait marier des éléments en un ensemble cohérent qui rende disponibles pour l’utilisateur toutes les qualités d’une mécanique. Une machine à coudre devient alors un tout confortable et opérationnel au service de la créativité.
  • Optimisation du passage sous pied presseur (18 mm) avec un indispensable relevage « mains libres » doux et efficace à la pédale
D’origine, les Singer 45K ne sont pas livrées avec un système de relevage de pied presseur par pédale ou genouillère mais seulement avec un petit levier à main classique. Parce qu’il s’agit d’un équipement vraiment utile, nous avons équipé cette machine d’un système à pédale. À l’essai, un prolongateur s’est avéré souhaitable du fait de l’effort à fournir assez important. Pour ne pas condamner la fenêtre de huilage (plaque ronde), le prolongateur est articulé et pivote simplement. Le montage d’un palan ajoute encore à l’agrément d’utilisation.
  • Servomotorisation avec positionneur : pour pouvoir se concentrer sur l’exécution de la couture sans « dérapage » car un trou indésirable dans le cuir n’est pas facilement rattrapable, un contrôle parfait du piquage est indispensable.
    Contrôle parfait = puissance de pénétration très élevée + vitesse maîtrisée du ralenti au maxi + arrêt instantané au point choisi.
    Aujourd’hui, le servomoteur à aimants permanents et courant continu s’impose car léger, très puissant (750W / 1ch) surtout à très bas régime, silencieux et peu gourmand en électricité.
    Pour améliorer le contrôle de vitesse et la puissance de freinage, le moteur est équipé d’une poulie de petit diamètre de notre fabrication.
  • Guide escamotable : un guide parallèle classique vissé directement sur le plateau ne permet qu’une couture parallèle à un bord. Pour coudre une enchape ou un médaillon (piqûre parallèle au bord) au milieu ou simplement sur une pièce plus grande, un guide suspendu est nécessaire. Les machines industrielles modernes sont préparées pour cet équipement moyennant généralement une bride spéciale de fixation propre à une machine.
    Les machines plus anciennes nécessitent d’abord la préparation du corps de la machine pour recevoir la bride (fraisage d’une surface plane, perçage et taraudage) puis la fabrication d’une bride spécifique. Un bride doit être rigide et se fixer solidement au corps de la machine.
Bride très rigide de fixation en acier bleui à la flamme fabriquée en notre atelier. Le guide peut être monté avec une roulette (ci-dessus, coutures courbes) ou avec un patin fourni (couture droite). Le guide nécessite l’installation d’un pied à 1 branche pour les coutures très près du bord.
  • Augmentation de la longueur de point avec échelle de graduation
Les points de l’échelle indiquent, du haut vers le bas, 4, 6, 8 et 10 mm de longueur de point.


Un point long donne à une couture épaisse de la souplesse à la flexion ou à la courbure*. De ce fait, pour pouvoir cambrer assez fortement une forme plate, il est intéressant de la piquer d’un point plus long.

Or, la longueur de point maxi d’une machine se réduit nettement lorsque l’épaisseur à coudre augmente. C’est pourquoi nous avons augmenté la longueur de point maxi de cette machine passant de 7 mm d’origine à 9,5 mm : cela garantit que même sur 15 mm d’épaisseur, la longueur de point maxi disponible sera au moins de 9 mm.
Sur un collier de vache, les coutures d’assemblage en bord exécutées au point de 7 à 9 mm faciliteront sa courbure sans compromis sur la solidité.

Le point long peut aussi être choisi simplement par goût ou pour une couture plus rapide.

Test d’assemblage de 3 épaisseurs de cuir, total 14 mm. Fil Strongbond 10/3, aiguille syst. 328 pointe tranchante LR, taille 200. Couture bien équilibrée avec le biais caractéristique de la pointe LR et visiblement réalisée avec une tension peut-être un peu trop fort pour ce type de fil. Point de 7 mm de longueur en marron, 6 en noir.

* Normalement, la longueur de point d’une couture de résistance dans le cuir devrait être au minimum d’1/3 de l’épaisseur totale à coudre : 9 mm d’épaisseur, point mini 3 mm, 12 mm d’épaisseur, point de 4 mm mini etc.
Une couture de résistance au point long présentera un point d’une longueur supérieure à la moitié de l’épaisseur : plus de 5 mm pour 9 mm d’épaisseur de cuir, plus de 6 mm pour 12 mm de cuir etc.

Surtout pour les points courts et à chaque fois que la solidité de la couture prime, avec une machine à crochet situé à droite ou à gauche de l’aiguille, une aiguille tranchante de type P (incision transversale par rapport à la ligne de couture) est préconisée car elle réduit le risque de « déchirer selon les pointillés ». Notez que l’aiguille P donne une couture dépassant un peu de la surface du cuir (sauf pied sillon qui enfoncera la couture) et que le biais du point est moins marqué qu’avec une aiguille tranchante de type LR.

Aiguille 160 LR, fil guipé Rasant 25. Première ligne de couture en bord point de 4 mm, la seconde point de 9,5 mm. Illustration de l’intérêt du guide suspendu. Servomotorisation avec positionnement d’aiguille, couture précise et douce, point par point avec au choix arrêt aiguille plantée ou relevée. Relevage du pied presseur à la pédale : manipulation de l’ouvrage facilitée.

Échantillonnage

Échantillonnage : assemblage de 12 mm de cuir dur, fil Tenax 15/3 aig. 160 LR puis Tenax 10/3 aig. 180 LR.
Couture fil blanc : fil polyester Tenax 15/3 – Aiguille Schmetz 160 LR, point de 4 mm. Au-dessus, idem mais point de 7 mm.
couture fil couleur « ficelle » : fil polyester Tenax 10/3 – Aiguille Schmetz 180 LR, point de 7 mm. Au-dessus, idem mais point de 9 mm (maxi).
Le même échantillon, verso. On remarque une équilibre parfait de la couture entre fils supérieurs et inférieurs.
Échantillonnage sur cuir tannage végétal e = 9 mm. Fil guipé aspect mat (polyester enrobé de coton) Rasant 25, aiguille 160 LR. Point de 4 mm.
Échantillonnage sur cuir très dur tannage chrome. Couture en bord, fil Tenax 10/3, aig. 180 LR. Point de 7 mm. Dans le coin, Fil guipé Rasant 25 avec aig. 160 LR. Point de 4 mm.
La 45K5 est une machine réputée lourde qui coud avec du fil fort et de grosses aiguilles pour du travail lourd. Nous l’avons réglée pour qu’elle puisse réaliser du travail mi-lourd avec du fil relativement fin (Onyx 40/3) et des aiguilles assez fines (taille 120) pour du travail mi-lourd sur des cuirs ou skaï fins ou encore des toiles un peu fortes (sunbrella, bâche, Latim etc.).
Échantillonnage sur Skaï (Tissu Enduit Plastique/TEP), en beige, très gros fil Tenax 10/3 donnant un point perlé. En rouge, fil polyamide Onyx 60/3, aig. 120 LR. Point très court (moins de 3 mm).
Même échantillon, fil polyamide Onyx 60/3, aig. 120 LR. Point très court (moins de 3 mm) donnant une belle et solide couture.
Une aiguille de 120 (moyenne) traverse facilement le cuir dur et épais. Il est donc possible de piquer élégamment un médaillon ou des pattes en cuir fin d’un point court avec du petit fil sur du cuir très épais. Fil Onyx 81 (40/3) aiguille Schmetz 120 LR. Cuir souple 1,5 mm sur cuir dur 6 mm.

Résumé de la réalisation :

  • Tête de Singer 45K5 reconstruite et préparée pour la couture très lourde à mi-lourde (aiguille de 230 à 120 sans réglage autre que tensions)
  • Installation d’un système de relevage de pied presseur par pédale, levier de relevage à extension articulée et commande palan
  • montage sur plateau bois massif recouvert de liège 6mm
  • carter dessous de table en zinc
  • bâti acier lourd peinture assortie avec pédale de relevage
  • moteur servo 750W avec montage d’une petite poulie pour l’amélioration du démarrage, du contrôle de vitesse et de la puissance de pénétration
  • positionneur d’aiguille et accessoires de montage
  • porte-cônes 2 bobines tout métal couleur assortie
  • OPTIONS demandées : guide escamotable roulette + patin droit avec bride de montage et pied spécial échancré

ACCESSOIRE OPTIONNEL disponible :

Pied roulette Simanco (Singer original) reconditionné

Le pied presseur roulette est complémentaire du pied « patin » à réserver aux matières non molles (toilee et peaux souples) . 1/ La roulette ne freine pas l’entraînement même sous forte pression. 2/ Toute la pression du pied s’exerce tout près de l’aiguille : entraînement efficace sur les petites pièces (ci-dessus) là où le pied classique ne l’est pas. 3/ Il permet de coudre en bord et très près de l’aiguille avec une grande visibilité.


Machine garantie 1 an pièces et main d’œuvre (retour atelier ou télé-dépannage).

Max & Shed,
Mars 2021

Publicité