FABRICATION DE SACS DE RANDONNÉE, QUELLE(s) MACHINES ?

Q : Bonjour Max & Shed, une machine comme la MSCR 335 H4C/D est-elle adaptée à la fabrication artisanale de sacs de randonnée comme ceux que je fabrique ?

Customiserez-vous un jour à nouveau une machine dans le genre de la MSCR 335 H4 C/D ?

Par ailleurs, j’ai pu voir que vous proposiez une sorte de combo guide suspendu + kit de bordage . Serait-il adapté à mon Adler 367 et si oui, vendriez-vous cet équipement à part ? D’avance merci pour vos réponses 🙂 Samuel

R : Bonjour Samuel,

La D-A 367 est une excellente machine très puissante avec l’avantage d’un point long bien adapté à la sellerie auto. Selon nous le petit inconvénient des D-A comme des Pfaff, le prix des pièces détachées et des équipements/accessoires…

Une machine plate est bien adaptée au travail à plat ou en forme si ces formes sont retournables ou faites de matières souples.
Vous piquez des matières glissantes ou rembourrées, un triple entraînement convient bien. Un double entraînement par pieds alternatifs aurait convenu de la même façon. Pour les sandwiches moussés, un double entraînement griffe + aiguille ne conviendrait pas.

Le canon est adapté au travail en forme, en bordure, en cylindre (chapeaux, chaussures, maroquinerie, bagagerie rigide, ourlets de pantalons etc.).
Les bordeuses sont généralement conçues sur des canons (la plus forte demande : chaussures, sport etc.) c’est pourquoi il est plutôt difficile de trouver un kit de bordage accompagnant pour piqueuse plate et encore plus à prix raisonnable.

La 335H4 C/D a eu du succès et nous l’aurions vendue 10 fois : canon et plate, grand passage sous pied, puissance etc. Mais aujourd’hui, les occases qui sont nos bases de recréation sont devenues beaucoup trop chères (surtout compte tenu de leur état en général) et les clones chinois de qualité déplorable nécessitent trop de reprise de fiabilisation… Si nous trouvions une base valable, avec plaisir nous renouvellerions cette réalisation.

Article présentant la MSCR 335 H4 C/D ici !


Au cas où des lecteurs possèderaient une base de recréation, nous sommes toujours partants !

En attendant, nous travaillons à  des solutions polyvalentes et/ou transportables sur bases modernes et de fabrication premium à prix « concret ». Pratiquement, nous visons Juki comme fournisseur, Dürkopp-Adler-Pfaff étant trop chers à l’achat de même qu’à l’équipement et en pièces détachées.

Bien, bien… Nous avons observé votre sac, compliments ! Ce travail complexe comporte de très nombreuses coutures de types différents :
assemblage, zip, coutures de sangles et boucles, confection de coussins, ourlets, bordages…

Petit point sur notre vision de la machine polyvalente.

Ici, un précédent article
« Machines à coudre polyvalentes -Machines de Création ».

En fait, nos machines polyvalentes sont avant tout des équipements assez spécifiques adaptés aux destinations suivantes :

  • prototypage et modélisation
  • réparation ou retouche
  • confection/fabrication sur mesures (par ex. conf. floue, conf. tailleur, costumes et déco de spectacles, ameublement, tapisserie-déco, sellerie-garnissage,  etc.)
  • fabrication en petites séries (commandes ou sous-traitance)
  • premier achat lors d’une reconversion professionnelle (on n’est pas sûr de son marché)
  • atelier généraliste groupant plusieurs corps de métier (atelier partagé)
  • loisir « amateur exigeant »
MSCR TSC 441, piqueuse droite polyvalente, canon et plate, capable de coudre fin à très gros dans tous matériaux légers à extrêmement épais, point de 1.8 mm à 12 mm de longueur. Aiguille de 110 à 250, fil de Nm 80/3 à 5/3. Bagagerie, textile du bâtiment, décors et costumes et accessoires rigides, équipements du cheval et du cavalier… Présentation complète de la MSCR TSC 441 ici !

Pour la « production » une machine polyvalente peut toujours faire le boulot probablement bien d’ailleurs mais peut-être trop pas de façon pratique et rapide : changer de configuration et la régler prend du temps et nécessite des manips lassantes à la longue et sources de boulettes.
Pour ne pas devoir revenir à une étape antérieure, après une boulette par ex, une bonne organisation de la production est nécessaire.

D’après nous, si vous deviez « produire » (séries ou lots) il serait plus simple, plus agréable et plus sûr de travailler avec un petit parc de machines bien choisies.
Votre sac comporte beaucoup de coutures parallèles, zips et de sangles. Du zigzag aussi que vous pourriez adopter pour les sangles aux points de force et pour faire des points d’arrêt solides.
Une idée de petit parc :

  • une piqueuse plate à double ou triple entraînement : assemblages d’enveloppes, de coussins, piquage d’attaches, boucles et accessoires, fabrication et pose de passepoils (votre D-A 367)
Pour la fabrication d’un passepoil, on peut utiliser un jeu de pieds zip « droite » ou un jeu de pieds passepoil (comme ici). Pour son montage, un autre jeu de calibre supérieur sera nécessaire en raison des 2 épaisseurs supplémentaires.
  • une piqueuse double aiguilles et double ou triple entraînement d’occase écart 15 à 20 mm pour la pose de zips, sangles et velcros en 1 passage (plutôt une machine japonaise en raison du coût raisonnable des pièces pour modifier l’écart des aiguilles. Sur une allemande, c’est impensable).
  • une piqueuse zigzag simple entraînement travaux mi-lourds d’occase : piqûres de matériaux élastiques ou extensibles (dans le biais), pose de zips, points d’arrêt (rabats, filets, sangles et attaches), ourlets, piqûres rabattues et bordages classiques. La Pfaff 138 est parfaite mais il existe d’autres possibilités.
  • une surjeteuse industrielle matières mi-lourdes d’occase pour la préparation/surjet des toiles synthétiques et filets avec  forte tendance à l’effilochage (3 fils) et éventuellement l’assemblage (4 ou 5 fils). Facilite incroyablement le doublage qui est assemblé en même temps que le surjet. Préférer une japonaise Yamato, Juki, Pegasus, Brother ou Kansaï mais pas une Babylock. En tous cas, une japonaise d’occase plutôt qu’une chinoise neuve.

Par ailleurs, si vous n’en avez pas déjà un, un couteau à lame rotative facilite la coupe spécialement en cas de coupes superposées. Nous avons testé et recommandons le KM RS-100N fabriqué au Japon, d’occase éventuellement.

Pour une exécution très soignée :

  • surjet systématique des pièces avant assemblage et en cas de doublage, assemblage au surjet 5 fils
Surjet d’une toile polyamide qui autrement s’effilocherait et se détramerait toute seule. Ici, machine à 5 fils utilisée en 3 fils. Les 5 fils donnent un surjet 3 fils et une couture d’assemblage au point de chaînette à 2 fils. Juki MOR 2516 à double entraînement adaptée pour matériaux lourds ou épaisseurs multiples et glissantes.
Toiles d’ameublement lourdes, maille jersey très extensible, jean’s stretch : la surjeteuse industrielle 5 fils donne des assemblages définitifs bien finis qui ne craquent pas à l’étirement.Les jean’s sont assemblés ainsi mais pour les ouvrages très sollicité, il est préférable de désenfiler la couture droite, de surjeter en 3 fils et de (sur)piquer au point noué, en simple ou double aiguilles. Les différentes couleurs de fils servent au réglage pour bien visualiser l’équilibre des bouclages.
Arasage, surjet et assemblage : 3 opérations simultanées entre une toile et un filet polyester. Les trous en fonds de poches comme en fonds de culottes résultent du craquement de la couture au point noué dans le biais (extensible) du tissu. Le point de chaînette est extensible. Singer 842 5 fils matières légères à lourdes.

En cas de risque de « détramage » du tissu ou de déchirement aux points d’effort :

  • peut-être double piqûres rapprochées (espacement 3 à 5mm), la voilerie utilise le zigzag simple ou multiple
  • points d’arrêt aux points de couture critique (machine zigzag ou machine à points d’arrêts) comme les poches de jean’s, vêtements de travail
Aux endroits critiques des points d’arrêt renforcent l’assemblage. L’avantage de la machine à point d’arrêt par rapport à la machine zigzag : la rapidité d’exécution avec moins d’une seconde par point d’arrêt.

Examiner un vêtement de travail est très intéressant pour connaître les solutions pour des assemblages textiles résistants.

Au bout du compte, un petit parc d’occase bien choisi ne sera pas forcément plus cher qu’une unique machine très haut de gamme. Il occupera simplement plus de place ! Penser aux tables sur roulettes…

En conclusion, effectivement la Pfaff 335 H4 C/D aurait pu vous convenir en effet, surtout pour les opérations de bordage. Mais si vous deviez vous équiper, compte tenu que vous cousez des matières souples, pas besoin de canon mais plutôt d’une bonne zigzag et d’une surjeteuse indus qui, en complément de votre D-A 367 vous apporteront beaucoup de satisfaction.

Enfin, pour le bordage avec votre 367, il se peut qu’il existe un kit de bordage accompagnant mais nous n’en avons pas connaissance.
Nous pourrons faire des recherches si vous le voulez.

En attendant, vous pourriez avoir satisfaction avec un simple cornet de bordage dans la mesure où la ganse est souple et légère (textile) moyennant éventuellement une bride de fixation pour optimiser la distance bec de cornet et aiguille. Un pied presseur gauche sera nécessaire.

Cornet de bordage utilisé sur les piqueuses simple entraînement avec un pied presseur gauche pour rapprocher la distribution de l’aiguille.

Le guide suspendu est facile à installer. Il se peut qu’une bride d’adaptation soit nécessaire. Si vous voulez, nous pouvons regarder ça de près, il nous faudra alors une photo du dos de la machine, derrière la barre de pied presseur.

Le guide suspendu et le cornet de bordage nécessitent un jeu de pieds gauche pour piquer en bord. Si vous ne l’avez pas, nous pourrons aussi vous en trouver un ainsi éventuellement qu’un jeu de pieds passepoil, des guides ourleurs etc.

Sur cette machine, un pied presseur « gauche » adapté au guide suspendu et aux guides rabatteurs / ourleurs. Les guides ourleurs ou rabatteur, de pose zip ou d’assemblage sont des accessoires précieux. Préférablement, ils sont pivotant comme ici. Guide ourleur double pli vers le haut, largeur 1 cm.

Nous serions heureux de vous préparer votre prochaine machine, zigzag, surjeteuse ou double aiguilles jauge étroite ou large, n’hésitez pas à nous parler de vos projets d’équipement 🙂

Bonne journée Samuel !


01/2021
Maxime & Shed

Publicité