Machines Créatives, des machines d’Artisan.

TRANSLATION – ПЕРЕВОД – TRADUCCIÓN – ÜBERSETZUNG – TRADUZIONE – ΜΕΤΆΦΡΑΣΗ – 翻訳 – 译本 …
MSCR blog is originally written in french but its full translation in any language is very easy 🙂
– PC – Personal Computer: button on the left of the page « Translate with Google »
– Smartphone / Tablet: button at the bottom of each page « Translate with Google »

Les machines industrielles sont construites pour effectuer une seule tâche vite, bien et simplement avec souvent des cycles de 12 heures non-stop par jour.

Dans le secteur professionnel mais à l’opposé, il existe depuis toujours des machines de créations adaptées à la production artisanale. Elles doivent pouvoir coudre parfaitement le plus possible de choses différant par leur matières, leur poids, leur taille, leur épaisseur etc.

Jusque dans les années 70, les couturières professionnelles travaillant à domicile ne pouvaient pas forcément accumuler plusieurs machines faute de place et de budget. Elles faisaient de la « création » avec des machines polyvalentes pour des travaux diversifiés avec une bonne qualité d’exécution. C’étaient d’abord des machines point droit et sont apparus ensuite des équipements leur permettant de piquer en zigzag (coutures dans le biais ou dans du jersey, surfilages). La machine zigzag commence à se généraliser après guerre.


Les stars de la création sont donc des piqueuses plates zigzag. Par ordre chronologique : les bonnes vieilles machines demi-format Pfaff 130 (années 30),

D’Allemagne, Pfaff 130, premier zigzag de la marque – 1938. Corps fonte : poids de la tête 20 kg approx.

… la Bernina 117 (années 40)…

De Suisse, Bernina 117 L zigzag avec un point décoratif par came non interchangeable. Corps fonte : poids de la tête 20 kg approx. aussi…

… la Necchi BU Nova ou Mira (années 50)…

D’Italie, Necchi Nova BU avec dispositif de came externe (à droite) pour points de broderie. Particularité : au point zigzag, le crochet se déplaçant latéralement avec l’aiguille. Encore 20 k de métal.

… la ¾ de format Singer 20U (années 60 et 70)…

Des USA fabrication japonnaise, la Singer 20U préparée ici en brodeuse piqué libre.

… puis la désirable plein format rapide à cames interchangeables Bernina 217N (années 80).

De Suisse, la Bernina 217 N08 (zigzag 8 mm) avec cames interchangeables externes pour zigzag 2 ou 3 temps et motifs de broderie.


Depuis les années 70, les machines domestiques en sont l’évolution commerciale capables de tout un tas de points droits, zigzag, élastiques et autres broderies et qui sont le plus souvent « bras libre » (ourlets) ET « plate ». Mais nécessité de légèreté et de compacité, politique de coûts… ces machines « tout plastique » qui font plein de choses ne le font pas forcément bien ni longtemps. C’est ce qui explique que nombre de « mamies » polyvalentes aient repris du service ou n’aient jamais pris leur retraite.

POLYVALENCE et CRÉATIVITÉ…

Selon nous, une machine devrait affranchir l’artisan du devoir de certaines tâches fastidieuses pour développer son inventivité et son plaisir à réaliser. Or il arrive qu’une machine exclusive enferme dans une certaine façon de faire ou encore que l’imagination ou la compétence soient bridées par l’espace, le temps et un budget et par les machines dont on dispose.

C’est pourquoi nous avons commencé à imaginer des « machines de création ». Des machines polyvalentes pour une nouvelle génération de professionnels qui aiment leur travail, revendiquent plus de créativité et moins de contraintes tout en ne vivant pas seulement dans une équation économique.

Nous avons donc commencé avec une piqueuse à canon étroit triple entraînement convertible en bordeuse avec table plate sur châssis super-compact pour le travail en espace limité, petit atelier ou domicile.

Ensuite, sur base Pfaff 138, nous avons imaginé une piqueuse « tout-terrain » zigzag transportable à découvrir ici !

Pfaff 138 reconditionnée et préparée. Grand volant 100 mm,levée de pied presseur H3, guide escamotable. Objectif : compacité et portabilité. Puissante servomotorisation à positionnement d’aiguille. La seule machine hautes performances transportable avec relevage à la genouillère.

En juin dernier, nous avons présenté la MSCR TSC 441, une piqueuse triple et double entraînement pour coutures extra-lourdes avec 28 mm de passage sous pied presseur et capable de coudre parfaitement aussi des matières mi-lourdes et même moyennes…

Notre MSCR TSC-441, capable de coudre aussi bien en aiguilles de 110 qu’en aiguille de 250…


… Double configuration canon et plate, pour la sellerie-harnachement, la sellerie auto/nautique, la bagagerie la création de décors et costumes spéciaux, la tapisserie et les panneaux sandwiches rigides bois / plastique fortement rembourrés ou capitonnés etc.

Nous avons également produit la MSCR 335-H4-17/01-C/D LN, une piqueuse droite et bordeuse triple entraînement à grand passage sous pied, double configuration canon étroit et plate, avec la particularité de fonctionner avec 2 systèmes d’aiguilles.

MSCR 335-H4-17/01-C/D LN


Pour l’année 2022, nous allons proposer une collection de machines sur base ADLER, la série AquaMarina.

AquaMarina est une petite série de 6 machines ADLER vintage reconstruites et préparées par MSCR. Cette collection s’habille d’une robe de couleur argent au reflet bleuté.

Base de réalisation :

Adler 167-73, piqueuse plate.
Adler 69-373, canon étroit
Adler 268-203S, piqueuse pillier double aiguille
Adler 104-64, piqueuse plate lourde
Adler 105-64, canon lourd

À découvrir bientôt !

Janvier 2022,
Max & Shed

Textes et illustrations © Max & Shed Custom Recreation. Tous droits réservés. Reproduction même partielle rigoureusement interdite sauf autorisation écrite des auteurs.
En cas d’utilisation d’extraits des textes ou de reproduction de photos en publication privée ou autorisée, merci de citer les auteur dans la mention « Copyright ou © Max & Shed Custom Recreation ».

Publicité