MSCR TSC-441 – La Machine à (presque) tout faire

Cet article concerne :
Les ateliers de création et de production artisanale 
Les ateliers de prototypage
Les centres de formation


Métiers :
SELLERIE HARNACHEMENT
BOURRELLERIE
SELLERIE GARNISSAGE
MAROQUINERIE
BAGAGERIE LÉGÈRE et LOURDE
CANAPÉS et SIÈGES
TEXTILE du BÂTIMENT – CONSTRUCTION et AMÉNAGEMENT
ÉQUIPEMENTS DE LEVAGE, ARRIMAGE, PROTECTION et SÉCURITÉ
VOILERIE et SELLERIE NAUTIQUE

SCÉNOGRAPHIE, DÉCORS et COSTUMES

TRANSLATION – ПЕРЕВОД – TRADUCCIÓN – ÜBERSETZUNG – TRADUZIONE – ΜΕΤΆΦΡΑΣΗ – 翻訳 – 译本 …
MSCR blog is originally written in french but its full translation in any language is very easy 🙂
– PC – Personal Computer: button on the left of the page « Translate with Google »
– Smartphone / Tablet: button at the bottom of each page « Translate with Google »

Notre dernière création était à l’origine un projet perso débuté en 2018 d’une super machine à coudre destinée à la fois à l’architecture textile (barnums, tentes, auvents y compris sangles de renfort et d’ancrage),  à l’aménagement (extensions extérieures isolées, cloisonnements acoustiques souples) et à l’ameublement (mobilier pliant acier, bois, textile et cuir, malles-armoires).

CHOIX DE LA BASE DE PRÉPARATION

  1. Coutures lourdes de textiles d’extérieures, renforts et sangles avec fil fort > machine extra-lourde avec crochet-navette de type baril.
  2. Coutures de grandes longueurs au gros fil > canette grande capacité.
  3. Coutures de pièces cambrées ou en forme non retournables car trop rigides > configuration canon malgré ses limites : longueur de point maxi, couture plates et pose de zips difficiles, utilisation non prévue d’accessoires de couture guides, guides-ourleurs et guides d’assemblage.
  4. Coutures de sandwiches textiles isolés mousse > triple entraînement avec pieds alternatifs (pas de roulette). Griffe à cinématique 4 temps préférable.
  5. Coutures de capitonnage d’éléments rigides parfois larges >passage sous bras  40 cm mini.

La machine canon extra-lourde à triple entraînement mythique est bien sûr la DÜRKOPP-ADLER 205-370 (ADLER 205-373 avant 1990) malheureusement limitée à 30 cm de passage sous bras.


Seules les machines de type SEIKO CH-8B, assez peu diffusées en Europe,

SEIKO CH-8B. Excellente machine construite par Seiko au Japon, vendue sous différentes marques aussi, SINGER ou CONSEW Relativement peu diffusée, les pièces et accessoires ne se trouvent pas facilement.

ou bien de type JUKI TSC-441 offrent plus de 40cm indispensable pour coudre le centre de panneaux de portières rigides ou capitonner des têtes de lit rigides par exemple.

JUKI TSC-441. Cette machine reste un best-seller qui a surclassé commercialement la très perfectionnée et mythique DÜRKOPP-ADLER 205-370. On remarque le tout petit levier de relevage de pied avec la boule noire à droite de la barre à aiguille. Pas très confort mais, selon le réglage, en appuyant sur la pédale de relevage de pied presseur on relèvera le pied en le bloquant « pied relevé » ou bien, après relevage à la main, actionner la pédale le débloquera de sa position haute et l’abaissera. Le réglage nécessite un tournevis ou une clé Allen.

QUI PEUT LE PLUS ?

C’est finalement une machine de type TSC-441 qui se présentera à nous pour réaliser cette préparation, construite par HIGHLEAD, l’ancien partenaire du constructeur japonais Mitsubishi en Chine. Produit sous la référence GA2688-1, ce modèle représente le fleuron de sa gamme et fait l’objet de toutes les attentions à sa fabrication.

Comparaison des longueurs de bras, 30 cm en haut et 40 en bas.
Distribuée aussi par Global réf. WF905, la HIGHLEAD GA2688-1 est une excellente fabrication qui reprend précisément toute la mécanique JUKI TSC-441. Bonus : bobinoir de canette placé bien visiblement au-dessus et bocal à poix/ silicone.


Cette machine et la JUKI TSC-441 sont pratiquement identiques et les qualités de fabrication sont similaires c’est-à-dire d’excellent niveau.

Les composants mécaniques sont absolument interchangeables, les valeurs et les paramètres de réglage sont les mêmes.

La Highlead GA-2688-01 devenue MSCR TSC-441 après préparation et peinture au coloris MSCR vert « Ophite ».

AUGMENTATION DES CAPACITÉS DE COUTURE


Passage sous pied presseur. Pour pouvoir manipuler des articles épais et les coudre (sangles d’arrimage, articles montés, parois textiles isolées en sandwiches moussés etc.) nous avons augmenté le passage sous pied presseur qui est passé dans un premier temps de 20 à 24 mm.

Les matières compressibles demandent un grand passage sous pied pour leur insertion et une course des pieds alternatifs importante.

Dernièrement, nous avons modifié encore la machine pour atteindre la limite de 28 mm imposée le système d’aiguille 794H.

8 mm de plus que la machine d’origine : un gain très appréciable aussi pour le travail sur des objets déjà montés (réparation en sellerie et bourrellerie, bagagerie…).


Pour dépasser 28 mm de passage, déjà très confortable, il faudrait adopter un système d’aiguilles plus longues, le 1000H comme la Dürkopp-Adler 969 (en option) : 30 mm de passage sous pied. Notons que le système 1000H présente en même temps les inconvénients suivants : prix très élevé et choix restreint de types et de tailles d’aiguilles.

Épaisseur maximale à coudre. Alors que sur une machine légère à mi-lourde, l’épaisseur à coudre est limitée par sa résistance mécanique, sur une machine extra-lourde à triple entraînement, cette épaisseur est limitée plutôt par la géométrie de sa chaîne cinématique.

Pied à boucle pour coudre au plus près d’un relief, une boucle par exemple ! Celui-ci embosse le cuir pour protéger la couture de l’usure.
Pour le cuir, la griffe peut être totalement polie.
La couture de comparaison (à droite) est faite en double entraînement. Voir vidéo plus bas.
Même avec l’importante épaisseur, l’alternance des pieds est confortable. Réglage de l’alternance au minimum car le matériau est presque incompressible.


Ici, tout en préservant la valeur maxi d’alternance des pieds presseurs de 8 mm, l’épaisseur à coudre effective a été portée à 20 mm réels. Remarque, le système d’aiguille 794 laisse encore une petite marge d’amélioration possible de 2 mm.

Cuir tannage chrome assez dur pour le harnachement. Épaisseur totale 19,5 mm cousue assez facilement au point de 9 mm, aiguille de200 LR, fil de 10/3.

Les aiguilles du système 794 (ou DYx3) sont assez coûteuses à l’achat et surtout elles ne sont pas toujours faciles à trouver dans des tailles ou types d’aiguilles particuliers.
Alors si on peut se contenter d’une épaisseur à coudre maximale de 15 mm, le système 328 est une excellente option qui fonctionne parfaitement sur cette machine moyennant un réglage simplifié.
Équipant la plupart des machines lourdes, ce système d’aiguilles est courant donc plus facile à trouver dans toutes les tailles et des types incroyablement variés. Il est aussi sensiblement moins cher.

Longueur de point maxi. Nous avons augmenté la longueur maximale du point qui passe à 12,8 mm (1/2″) que nous avons finalement ramenée à 12 mm en garantissant un nouage parfait en marche avant et arrière avec toutes les aiguilles utilisables. Cette valeur est un record pour une machine de type canon.


Une rectification de la coursière de longueur de point (finition bleuissage à la flamme) permet en marche arrière de retomber sur les derniers points piqués.

Le mécanisme de variation de longueur de point a été optimisé et finement ajusté pour porter la longueur maxi à 12 mm (en bas sur la photo) et obtenir une excellente régularité même à une longueur de moins de 2 mm (en haut). Incroyable sur une machine extra-lourde !
Fil Onyx 60/3, aiguille 794 R de 110 Noter la régularité des points et leur bon nouage même en marche arrière. 2 épaisseurs de 4 mm de cuir tannage végétal, total 8 mm.

MOTORISATION


La machine est équipée d’un servomoteur 750W à économie d’énergie avec positionnement d’aiguille.
Une première installation a été testée avec le très bon moteur ISM SV-71 que nous avons reprogrammé pour abaisser la vitesse minimale tout en conservant un couple important. Nous l’avons aussi équipé d’une petite poulie. Résultat : une force de pénétration très importante (18mm de cuir dur avec une aiguille de 200), un contrôle de la vitesse incroyablement doux et précis du point à point jusqu’à 900 pts/mn.
En seconde installation, nous avons testé un moteur JACK reprogrammé et équipé d’une petite poulie de notre fabrication. Vitesse de positionnement trop basse, nous ne somme pas totalement satisfaits. Nous couplons alors ce moteur avec poulie d’origine à notre réducteur 1:3 sans entretien. Puissance de pénétration parfaite, contrôle de la vitesse très satisfaisant.


Nous retenons cette option en remarquant toutefois qu’avec l’un ou l’autre des servomoteurs et machine parfaitement réglée mécaniquement, celle-ci tourne nickel mais son mouvement manque un peu de cette rondeur qui caractérise la DÜRKOPP-ADLER 205-370.
Pour y remédier, nous fabriquons et lui installons un volant de type monster wheel apportant la rondeur de mouvement espérée et un look ravageur avec ses presque 30 cm de diamètre et sa quinzaine de kilos .

Monster wheel de gros diamètre et une quinzaine de kg, poulie de 160 mm. À droite, le capteur de position d’aiguille.


Associé au réducteur de vitesse, la machine est devenue un régal et coud comme du velours tout ce qui peut passer sous son pied…

ERGONOMIE


Relevage du pied presseur. Bien que fiable, nous n’aimons pas le relevage de pied à assistance pneumatique qui nécessite un compresseur bruyant et des vérins et durites qui encombrent les commandes. Donc pour pouvoir manœuvrer le pied sans trop d’efforts malgré l’augmentation de la valeur de relevage, nous avons opté pour une commande à poulies de renvoi et de démultiplication.

On aperçoit l’une des poulies facilitant le relevage de pied presseur à la pédale ainsi que le bocal à poix / huile que Highlead livre en série. Coloris MSCR : vert Ophite.


Le levier de relevage de la JUKI TSC-441 et celui de tous ses clones sont peu pratiques parce que courts. Et surtout, ils interdisent l’installation et l’utilisation d’un guide escamotable. Nous avons donc équipé la machine d’un prolongateur de levier agréable à utiliser…

Prolongateur « heavy duty » en acier bleui à la flamme préservant l’option de réglage « blocage ou déblocage du pied presseur à la pédale ».

… pour pouvoir installer un guide escamotable de belle qualité à patin et à roulette.

Le guide escamotable (ou suspendu) s’est imposé notamment en maroquinerie parce qu’il permet de guider une ligne de couture droite ou courbe parallèle à un bord de médaillon par ex. au milieu d’un ouvrage même épais pas seulement en bordure.

Contrôle de la longueur du point. Nous avons amélioré et ajusté très précisément le mécanisme de longueur de point mais il reste qu’aucune machine dont la sélection de longueur de point se fait par levier – à part la BERNINA 217 – ne donne une indication claire et encore moins précise de la longueur du point choisie.
Nous avons donc élaboré un système original indiquant de façon lisible et fiable la longueur du point réglable en ¼ de millimètre à partir de 1,5 mm et jusqu’à 12 mm, en marche avant comme en marche arrière.

Triple ET double entraînement. Nous voulions pouvoir utiliser cette machine pas seulement en triple mais aussi en double entraînement, pieds alternatifs et aiguille. Mais quel intérêt vous demandez-vous ?
Cette conversion permet par exemple de coudre du cuir lisse en limitant le marquage par la griffe (à défaut de griffe lisse).
Elle est aussi recommandée pour réaliser des réparations sur des équipements du cheval usagés donc pollués par du sable de carrière qui s’immisce dans la mécanique inférieure des machines et la détruit en quelques heures.

La conversion triple > double entraînement nécessite une opération simple de dévissage de la plaque à aiguille normale, du démontage de la griffe (sans extraction du crochet) et enfin du vissage de la plaque à fente. Revêtement teflon adhésif facilement remplaçable pour optimiser la glisse.
Le double entraînement est doux mais reste très puissant et il ne limite pas l’épaisseur à coudre maximale.


En ce qui nous concerne, nous trouvons le double entraînement plus souple ou « facile » pour la couture courante en raison de l’absence de soulèvement de l’ouvrage par la griffe. Il apporte le confort d’une griffe à cinématique 2 temps d’un triple entraînement adaptée aux opérations de bordage avec guide accompagnant (ouvrir en onglet notre article sur la bordeuse Pfaff 335).


En tous cas, cette possibilité de conversion triple/double entraînement rend cette machine encore plus « universelle ».

DERNIÈRES TOUCHES À LA CUSTOMISATION


Au fil du temps, le projet a gentiment évolué à mesure que nous imaginions utiliser cette même machine aussi pour du travail beaucoup plus léger et fin : pose de zips et scratches,  les ourlets, les bordages et le doublage . Et la petite maroquinerie aussi.

QUI PEUT LE PLUS

Augmentation de la plage des tailles d’aiguilles utilisables.

Généralement, une machine même de grande qualité possède une plage d’aiguilles utilisables assez limitée : 80 à 100, 90 à 110, 110 à 140, 120 à 150.
160 à 250 pour une machines extra-lourdes. Une aiguille de taille inférieure à 160 est théoriquement utilisable sur ces machines mais dans le concret une aiguille de 140 ne donne pas de belles coutures, ne fonctionne pas forcément bien en marche arrière et de toutes façons le fil correspondant est déjà fort et ne convient pas à la couture fine ni à un point de moins de 4,5 mm de longueur.

Une partie de notre travail de préparation consiste à augmenter les capacités à coudre en élargissant la plage d’aiguilles utilisables. Par exemple, une machine que nous customisons jusqu’au « grade 8.16 » (selon notre dénomination) coud parfaitement avec une aiguille de 80 jusqu’à 160. Une machine que nous qualifions « grade 7.13 » coud avec des aiguilles allant de la taille 70 à 130.

… PEUT LE PLUS !

Notre objectif ici est une customisation au « grade 11.25 » c’est à dire que concrètement, nous voulons pouvoir réaliser avec la même machine d’élégantes coutures d’un beau point court sur du box aussi bien que de solides piqûres sur un harnais ou une selle western et sans intervention atelier ni réglages entre les 2 travaux s’il vous plaît ! Une idée de fous…

Aiguille de 110 traversant une aiguille de 250 plus grosse qu’un clou menuisier. La plage des aiguilles utilisables sur cette machine est exceptionnellement étendue. C’est même du jamais vu !

Objectif atteint…

C’est une performance que d’arriver à faire coudre ces 2 articles par une même machine, surtout sans intervention atelier ni réglage. En haut, 3 points de 7 mm suivis de points de 9 mm à l’aiguille de 200 LR dans 20 mm de cuir dur.
En dessous,aiguille de 110, fil de 60/3 pour un point de1.8 mm en bordure, 7 mm à côté et 12 mm au centre, en marche avant et marche arrière…


Notre machine pique incroyablement bien du textile, du TEP (Tissu Enduit Plastique autrefois appelé simili-cuir ou skaï) ou du cuir fin avec du fil de 60/3 et des aiguilles de 110 comme 20 mm d’épaisseur de cuir dur avec des aiguilles de 250 et du fil de 5/3 ou de la tresse de 0,8 mm.

Couture fine mais solide d’une doublure fine en acétate sur cuir.

De même, des résultats parfaits en couture de fins sandwiches moussés très souples…

… comme de sandwiches épais sur support rigide.

Couture test d’un sandwich habillage cuir, mousse 15 mm + mousse PU dense 8 mm sur contreplaqué exotique 5 mm.

Table heavy duty amovible . Pour faire de cette machine un outil encore plus universel, il nous fallait aussi travailler à la mise au point d’une véritable table, solide et stable, offrant exactement le confort d’une configuration piqueuse plate.
Une table rapide et simple à installer et désinstaller (tous les vissages sont à molettes) et utilisable en triple ou double entraînement.
Et enfin, une table qui permette le remplacement / réglage de canette sans devoir passer dessous.

Solide table à montage rapide sans outils.Si le plateau semble fin, c’est un effet esthétique résultant d’un chanfrein, l’épaisseur réelle étant 18 mm. Plaque d’affleurement pour un calage parfait et un fonctionnement sans soucis.

Finalement, la machine possède sa table généreuse de 90 x 50 cm ébénisterie impeccablement finie à la main, marquages à chaud.
Ainsi équipée et avec une longueur de point maxi de 12 mm, cette machine canon est concrètement aussi performante et agréable à utiliser qu’une bonne piqueuse plate.

Dolly de manutention. Pour la déplacer autour d’un très gros ouvrage ou l’insérer dans un plancher de travail, la machine possède un dolly très stable à 4 roulettes directionnelles et freinées sur lequel elle peut naturellement rester pour utilisation*.
En utilisation canon, l’extension du dolly s’extrait pour gagner en encombrement au sol.

* la machine devra être descendue de son dolly pour coudre des ouvrages de plus de 30 kg sur table sans appuis supplémentaires.

UNE MACHINE TOTALEMENT OPÉRATIONNELLE


La réalisation de cette machine a débuté comme un projet personnel de machine super polyvalente, une sorte de tout-terrain d’exception.
Parce qu’elle a été l’objet d’une transformation mécanique importante mais maîtrisée et sans compromis sur la fiabilité, parce que dessus, tout a été réglé et ajusté au mieux et enfin parce que sa présentation a été particulièrement soignée, nous l’avons baptisée et marquée « MSCR TSC-441 » ce qui n’est pas un acte de contrefaçon outrageuse mais bien un hommage à la maîtrise technique de JUKI.

Notre plaque veut exprimer tout le soin que nous avons apporté à cette préparation et saluer le talent du concepteur JUKI.

Nous avons concentré sur cette machine toute notre passion et nos compétences. À bien des points de vue, elle est exceptionnelle et nous en sommes très fiers au regard des résultats.

Mais pour être utilisable, même la meilleure des mécaniques a besoin de « périphériques », des équipements et des accessoires dédiés. Or les accessoires de machines extra lourdes ne sont pas forcément simples à trouver et leurs prix sont affolants.  Mais pas de soucis car pour être totalement et directement opérationnelle, la machine est bien équipée et accessoirisée.

RÉCAPITULATIF DE L’ÉQUIPEMENT ET DES ACCESSOIRES


Jeux de pieds presseurs

  1. un jeu de pieds standard (couture courante de textile et laminés)
  2. un jeu de pied « droite »
  3. un jeu de pied gauche (utilisation avec le guide escamotable)
  4. un jeu de pieds retroussé pour la sellerie et la pose de boucles

Accessoires de couture

  1. prolongateur de levier de relevage de pied presseur
  2. guide escamotable « heavy duty » à patin et roulette
  3. plaque fendue pour l’utilisation en double entraînement
  4. grande table plate à platine d’affleurement  dim. en cm 90 x 50

Couture fine

  1. levier millimétrique de réglage de longueur de point
  2. ressort de tendeur de fil supplémentaire spécial couture fine
  3. une seule et même cale de crochet« MSCR » pour toutes les coutures avec aiguilles de 110 à 200 inclus (à enlever au-dessus de 200)

Confort et ergonomie

Plutôt qu’un tiroir-foutoir, une puissante barre magnétique gainée de cuir de coloris assorti.
  1. puissant servomoteur silencieux avec positionnement d’aiguille
  2. réducteur de vitesse sur roulements sans entretien
  3. éclairage led
  4. grande barre magnétique porte-outils gainée cuir
  5. dolly à roulettes directionnelles freinées

L’IMAGINATION ET L’ENVIE POUR LIMITES…


La MSCR TSC-441 est une machine encombrante et lourde.
C’est aussi une machine assez lente avec sa vitesse max de 900 pts/mn. Mais avec un peu d’électricité, elle fait et fera longtemps
tout ce à quoi l’imagination et l’envie aspirent.

Nous l’avons pensée et préparée comme un fidèle serviteur de la
créativité et du talent. Sincèrement, nous ne pensons pas qu’il se trouve de machine aussi universelle aujourd’hui… à part bien sûr la main !


Juin 2020
Max & Shed

Prix : 5900 € net (TVA non récupérable, article 293b du C.G.I.)
Formation à l’utilisation et à l’entretien/petite maintenance.
Service après-vente très performant.

DES QUESTIONS ?


Pourquoi vendez-vous votre machine ?

En effet, la machine n’a jamais été utilisée depuis sa préparation mais nous venons de recevoir une ADLER 221 double aiguilles bras de 76 cm qui nous inspire une nouvelle préparation en complément de notre D-A 205-370.
La 221 fait 1 fois et demi l’encombrement de la TSC-441 avec table… petit bouchon dans l’atelier !

La machine est-elle garantie ?

Les vendeurs sont nombreux mais rares sont les centres techniques compétents et capables d’une maintenance ou un dépannage de qualité. C’est une réalité.

En cas de difficulté, nous assurons le dépannage nous-mêmes, si possible par  télédépannage vidéo qui permet de venir très rapidement à bout de pratiquement tous les soucis.
Autrement, la machine doit nous être rapportée à l’atelier où nous faisons le nécessaire pour que la machine donne toute satisfaction, ceci gratuitement pour une durée de 6 mois, sous réserve d’une utilisation correcte et conforme à nos prescriptions et celles du constructeur.

Nous ne prenons pas en charge les frais de logistique.

Existe t-il un pied passepoil pour cette machine ?

Oui, ce jeu de pieds est dispo à la commande uniquement car nous le calibrons nous-mêmes au diamètre utile/souhaité.
De même, beaucoup d’options ou adaptations sont possibles puisque nous sommes fabricants : guides ourleurs, guides d’assemblage, jeux de pieds et griffes « petits trous », griffe lisse, plaque double entraînement fente étroite, pieds, griffe ou plaque d’embossage (coutures enfoncées en haut et/ou en bas)…

Est-il possible d’utiliser une aiguille plus grosse que 250 ?

Comme ses semblables extra-lourdes, cette machine n’est pas prévue pour coudre avec de la tresse de plus de 0.8 mm ce qui est déjà énorme. Nous recommandons du fil synthétique de 5/3 maximum éventuellement guipé comme le Rasant (aspect mat).
Les aiguilles de 250 et plus pénètrent difficilement dans le cuir et dans les fibres notamment balistiques comme le kevlar. Ces tailles limitent donc l’épaisseur à coudre et fatiguent la mécanique.
D’ailleurs elles sont  de plus en plus rares car les performances des fils actuels n’exigent pas des grosseurs qu’imposaient les fibres naturelles moins solides.
Nous déconseillons donc l’utilisation d’aiguille de plus de 250 avec cette machine.

En cas d’achat, accepteriez-vous de faire la reprise d’une machine ?

Nous achetons des machines donc nous sommes ouverts au principe reprise… Parlons-en au téléphone 🙂

La machine peut-elle être livrée ?

Oui, la machine peut être livrée sur palette par transporteur ou par nous-mêmes (selon distance) pour un prix à définir. Dans ce cas, l’assistance au démarrage et la formation à la prise en main et à la petite maintenance peuvent être assurée par Whatsapp. Nous avons une certaine expérience.

Si c’était possible, il serait toutefois préférable de venir essayer la machine préalablement et la prendre en main tranquillement avec tous vos échantillons.


Textes et illustrations © Max & Shed Custom Recreation. Tous droits réservés. Reproduction même partielle rigoureusement interdite sauf autorisation écrite des auteurs.
En cas d’utilisation d’extraits des textes ou de reproduction de photos en publication privée ou autorisée, merci de citer les auteur dans la mention « Copyright ou © Max & Shed Custom Recreation ».

Publicité